Djahida HOUADEF

Signe Précurseurs

 

Signe Précurseurs
 


Depuis ma plus tendre enfance, peut être même depuis le temps où je commençais à me dissocier de l’unité duelle d’avec ma mère, depuis ce temps là, où, je commençais à percevoir petit à petit l’intérieur comme différent de l’extérieur. Et après, avec mes premiers pas, à m’orienter dans ce qui est extérieur à mon enveloppe corporelle. Mes yeux se sont alors entrouverts au monde et j’ai perçu, peut être pour la première fois une ligne horizontale. Cette ligne en face de moi, bien droite et infinie a équilibré et positionné mon corps dans l’espace.

 

 

 

 

J’ai ouvert complètement les yeux et j’ai vu… avec la complicité du soleil, un vert et un bleu ont rejoins l’horizon. Le vert a formé l’herbe, l’arbre. Le bleu a formé l’eau, la mer.  Je suis née… Et à mes yeux…N’gaous est renaît. Une fusion de naissance et de renaissance a dilaté mes paumons en montgolfière et je suis parti à la conquête de la belle image…   


 

Djahida HOUADEF