Djahida HOUADEF

Offrande au pays du cèdre




El Manara. 95X95 cm. Huile sur Toile. 2013
 



« Offrande au pays du cèdre ». C'est le déclic d'un témoignage visuel au travers duquel j'exprime les sensations profondes de mes impressions vécues suite à un voyage effectué au Liban. Un voyage initié par une amie espagnole, qui a su par son tempérament méditerranéen faire fusionner la magie de notre mer, restituer l'histoire de nos ponts culturels, à travers lesquels la quête de l'ailleurs continue à émerger par l'aventure des voyageurs.

Le Liban! C'est une impression d'un voyage déjà vu et déjà vécu. Une réincarnation. C'est un pays qui, par son cachet, a réussi à se détacher à mon sens de tous mes voyages. Rentrée chez moi, ses paysages tintaient comme des cloches aux sons doux dans mon esprit. Je ressentis, alors, comme un besoin de retrouver ses images et savourer ses "mezzés".
Son analogie avec ma géographie est flagrante, son ciel est le mien, sa terre est mon parfum et sa lumière est ma palette. Toutes ces caractéristiques rehaussées par les films libanais qui m'ont imprégnés dans ma jeunesse, et par l'allure de ses artistes talentueux, accentuent ma nostalgie. Une partie de moi-même est comme ressuscitée. Fairouz, cette grande diva, a planté en moi le désir de libérer la Palestine. Sabah, cette beauté éternelle, m'a appris à s'aimer, à aimer la beauté et à aimer l'amour. Toutes ces images exceptionnelles composées par ces créateurs libanais ont fécondé et alimenté ma philosophie.

Le Liban est cette imposante nature caractérisée par ses paysages qui s’étalent à perte de vue, ses horizons qui s'éloignent ,fuient , élargissant ainsi ses arcs et vous offre un champ visuel infini, plus de volumes et plus de furtives lumières. Ses plaines vous offrent la plénitude aux angles de visions aussi riches que variés. Toutes les vues sont possibles, le regard capterait même des vues plongeantes, à vol d'oiseau.
Ses femmes, ses hommes aiment le beau et soigneusement le reconsidèrent. Malgré la destruction, ils reconstruisent en minimum de temps leur pays, avec une volonté de fer et d'acier. Et leur cèdre, symbole de leur fertilité historique, restera planté à jamais au sommet avec sa tête haute et fière.


Djahida Houadef
Artiste Peintre